Sur ma langue: retours et ateliers

Sur ma langue

Tout d’abord en juillet je passe un moment tendre avec les enfants autour de l’album à la librairie « La Fabrique du Monde » à Houdan.

L’aventure continue!

Capture d_écran 2018-09-26 à 15.20.01

En ce début d’année scolaire voilà un atelier d’art avec de la peinture, du graphisme et du collage: des fresques collectives en classe maternelle pour démarrer l’école ensemble!

sur m 2

surm3

surm

Enfin voilà un joli retour sur l’album  Les coups de cœurs littéraires de Pépins pour la rentrée 2018

 

été résistant

IMG_2934L’été a décidé de résister aux idées noires en brandissant son drapeau triomphant de parfums familiers.

En profiter pour faire déguerpir les ascenseurs émotionnels inutiles des réseaux.

Laisser palpiter les coeurs et les choeurs, tout autant qu’ils sont, loin des fils dénudés branchés sur nos cerveaux.

Se ravir d’un vol d’oiseaux de nuit, se repaître du bruissement assourdissant des feuilles et des sourires à venir.

L’été de Louison

Photo le 26-07-2018 à 13.13« Louison, ne cours pas pieds nus dans l’herbe, tu risquerais de te faire piquer par un insecte. »

Mamie a toujours été attentionnée. Louison le sait. Ça la fait rire. Louison aime tellement la sensation des brins d’herbe sous son pied qu’une fois de plus elle n’écoutera pas Mamie. Tout juillet elle demeure chez sa grand-mère, c’est un mois joli et calme, un été somnolent pendant lequel on peut prendre le temps. Ce que Louison adore c’est le jardin, et dans ce jardin elle retrouve toujours le bouleau pleureur sous lequel on s’installe comme on le ferait sous la toile d’un tipi d’Indien. Le rideau arrondi par le feuillage protège. C’est là que Louison aime passer ses après-midis. Entourée de livres, avec sa poupée préférée à ses côtés, Louison ne voit pas le temps passer. Ces étés-là lui plaisent et découvrir le bonheur des histoires lues sous le bouleau feuillu l’enthousiasme au plus haut point.

Le meilleur moment de ces après-midis livresques c’est le thé littéraire organisé par Mamie. À quatre heures précisément quand on entend l’heure sonner au loin c’est l’instant clef du rituel dans le jardin. Mamie arrive devant le rideau de feuilles et d’une voix chantante elle imite le tintement d’une sonnette. Après quoi Louison clame: « tire la chevillette et la bobinette chèrera! » Alors Mamie tire légèrement une branche et vient s’installer au pied de l’arbre en présentant à Louison une assiette de ses fabuleux sablés, qui craquent et fondent à la fois dans une même bouchée. Mamie est la fée des sablés.

– Que vas-tu me lire aujourd’hui ma chérie? demande Mamie.

– Tu préfères une histoire de sorcière, une aventure de prince, ou une enquête policière? propose Louison.

– Oh, une enquête policière, je crois que ça fait bien longtemps que je n’en ai pas entendue.

Et les voilà parties dans une nouvelle aventure au gré des pages lues par Louison.

Comme à chaque fois Mamie n’a pas besoin de fermer les yeux pour s’imaginer les personnages ou les péripéties de leur vie. Mamie ne voit plus depuis longtemps. Alors, Louison qui aime lire, partage ce plaisir avec sa grand-mère tous les jours à quatre heures en mangeant les fabuleux sablés qui craquent et fondent à la fois dans une même bouchée.

 

 

Défi écriture chez Palina Charabia

juin: Même pas peur

« Tu continues ton histoire? »

Ce mois-ci la petite Éléonore, qui aime écouter mes morceaux de textes en cours et mes comptines en chantier, a proposé quelques éléments qu’on retrouve dans la petite aventure de mon escargot: il s’appellera Gérard, il retrouvera sa famille et pour le transporter mes moustiques utiliseront leurs ailes. Voilà:

strawberry-799597__340.jpg

L’ Escargot Gérard est un escargot rare qui, un jour de pique-nique familial, part faire une petite virée sans brassard sur un radeau grenouillard se baignant dans l’eau de la mare.

Flotte, flotte sur un radeau.

Plouf! L’escargot tombe à l’eau! Le radeau file, l’escargot se fait de la bile. Car un escargot dans l’eau c’est plutôt pas rigolo. Les escargots de gouttière ou de clairière peuvent aller sur un grand vélo, sur un long canot, sur un petit cadeau, sur la lame d’un couteau, sur un gros cactus plein de puces. Cependant les escargots ne peuvent pas aller dans l’eau. Ne sachant pas nager, ils peuvent se noyer.

Alors Gérard sans brassard, qui pourtant n’est pas froussard, crie de toutes ses forces: « Au secours! Au secours. Je ne sais pas nager. À l’aide! Appelez mes amis ! Appelez ma famille! »

«Pff, personne ne viendra » se dit-il, pensant que personne ne peut l’entendre puisque personne ne répond.

Ni ses amis.

Ni sa famille.

Mais heureusement les moustiques de la mare, eux, l’entendent crier comme un putois.

Ils sont deux, puis cent, puis mille à venir à son secours.

« Oh la la, pauvre escargot, ne t’inquiète pas, prévient Janick, le plus athlétique des moustiques, mes cousins et moi on a l’habitude ! Nous avons sauvé des petits escargots gris et des gros escargots costauds. Surtout ne bouge plus. Dis-moi, tu n’as pas le vertige au moins?

– Pas du tout, murmure Gérard, j’ai juste peur dans le noir.

Alors les mille moustiques portent l’escargot sur leurs deux mille ailes puis l’emmènent en musique à travers le ciel jusqu’à sa famille qui le cherchait partout.

Quand ils aperçoivent leur enfant, les parents de l’escargot s’écrient :

– Oh, il est là ! Hourra nous avons retrouvé notre petit!! Nous avons eu peur ! Merci les moustiques sympathiques, vous avez bien aidé notre chérubin.

L’escargot, tout groggy de son vol plané, mais très rassuré, dit aux moustiques: « Ouf ! Merci les amis ! Si encore aujourd’hui dans l’eau je n’ai pas nagé, dans le ciel j’ai volé !»

– Mais ne partez pas si vite, disent les escargots aux moustiques qui s’apprêtaient à décoller, vous prendrez bien une tasse de thé avec une part de tarte à la fraise ? »

 

 

 

 

Le 12 mai à la Fabrique du Monde à Houdan

Une grande première pour moi, aglagla! Mais la pluie était dehors. Car grâce à un accueil chaleureux, entourée de mes crayons, de mes carnets d’essais chouchoux et avec de belles visites surprises, c’était pour moi un moment joyeux.

librairie houdan.jpg

 

en classe avec l’album « Sur ma langue »

Voici quelques propositions d’activités sur l’album, activités d’observation ou activités plus créatives et ouvertes afin de laisser libre cours à l’imagination.

couv-SurMaLangue_Web-1 - copie

discrimination visuelle

le puzzle de la couverture

cherche les éléments sur la langue du caméléon

texte et image, les détails

graphisme

des bonbons à l’intérieur du paysage

à partir de chaque cerf-volant

les poissons volants 

coloriage rythmé

dessin

dessin sur la langue du caméléon

C’est la nuit, la bulle

décoration de la chambre

la silhouette en jardin

écrit

Replace les mots qui composent le titre

Pense aux mots que tu aimes

Imagine que tu écris une lettre

des mots identiques

art

Le caméléon

Fond   craie grasse et encreGabarit caméléon de la couleur de la craie avec graphisme

Branche en crépon

Pompon pour l’œil

Chenille pour la langue

Cadre en papier déchiré de la couleur du caméléon

camél - copie.jpg

caméléon 03.jpg

caméléon rouge - copie

caméléon v - copie

La nuit blanche du nuage

Chez Palina Charabia chaque fin de mois de cette année 2018 on se fait plaisir en proposant un texte ou une illustration. La proposition de mars:

C’est l’histoire d’un nuage et d’un géant.

nuage nuage….. Et barbe de géant ne font pas forcément bon ménage!

nuage 3

Une nuit, un nuage passe très près de la tête d’un géant. Il passe si près qu’il atterrit malgré lui dans la barbe du dormeur.

 

Le nuage voudrait continuer sa balade nocturne mais… Zut ! Il est coincé dans la barbe.

Il a beau remuer, gigoter, ou tournicoter, il s’emmêle de plus belle et se retrouve ligoté.

 

Le géant ronfle et agace. Il siffle et souffle sur le nuage insomniaque. « Inspirez… Expirez…  Quel dormeur gênant ! », ressasse de guerre lasse le nuage éveillé.

 

Alors, pour ne pas déranger les oiseaux qui finissent leur nuit, le nuage, somnolent à moitié, dans sa barbe dit:

« Vous n’avez pas fini ? Malpoli.»

 

Nouveauté de printemps!

Roulement de tambour pour  l’album 

Sur ma langue 

à paraître le 10 avril!

Sur le bout de ma langue j’ai un tas de bidules
Un morceau de poivre qui pique très fort
Un vieux chewing-gum qui fait des bulles
Et un secret qui s’accroche encore

couv-SurMaLangue_Web-1 - copie

Autrice: Cee Cee Mia

Illustratrice: moi-même

On peut dès à présent le commander ici